Le peuple congolais n’a pas la maturité politique du peuple sénégalais

Marche des jeunes sénégalais à Dakar

L’été passé, j’ai été invité par une radio montréalaise à parler de la situation géopolitique en Égypte et en Libye. La deuxième partie de l’émission portait sur les élections à venir dans plusieurs pays d’Afrique et ce jour-là, nous avons parlé des élections à venir au Sénégal. Les représentants de tous les partis sénégalais étaient présents. Honnêtement, je fus extrêmement frappé par la capacité des Sénégalais à privilégier l’intérêt national au-delà des considérations partisanes. C’était juste impressionnant! Même le représentant du parti présidentiel fustigeait certaines actions de Wade. L’un des gars de l’opposition était très hostile à Wade et n’hésitait pas non plus à remettre en question certains agissements de l’opposition (ce que certains Congolais ne sont pas prêts à faire lorsque l’on parle de???). Et à la fin de l’émission, on avait l’impression d’être en face des gens d’un même parti, et pourtant ce n’était pas le cas. J’étais vraiment impressionné! J’ai très vite réalisé que le peuple congolais n’a pas encore atteint la maturité politique du peuple sénégalais.

Les jeunes congolais poursuivent les erreurs de leurs aînés

Nous, jeunes congolais, faisons les mêmes bêtises que nos aînés. Ce qui devait être un combat pour l’avènement d’un Congo meilleur s’est très vite transformé en une « guerre » entre les partisans de différentes structures politiques. Certains compatriotes s’estiment plus « patriotes » que les autres. Le fanatisme et le tribalisme sont à la mode. Les uns éprouvent une certaine jouissance à dire tout bonnement qu’ils vont « mutakaliser » ceux qui ne pensent pas comme eux. Ceux qui critiquent Tshisekedi sont ces « collabos » qu’il faut anéantir. L’imbécilité de la démarche, c’est qu’on prétend faire tout cela pour le bien du Congo!!! Vous savez chers amis, si notre pays est dans cette situation, c’est en partie parce que nos aînés avaient adopté ces manières de faire les choses.

À titre exemplatif : lorsque les Occidentaux ont préparé leur coup du siècle contre Mobutu en montant de toute pièce cette histoire du « massacre de Lubumbashi » et en l’isolant par la suite de la scène internationale, l’opposition s’en est réjouit. Or pendant ce temps, la mécanique de la déstabilisation de notre pays avait déjà commencé. Mais l’opposition avait préféré régler son compte à un Mobutu déjà politiquement affaibli. Nul besoin de raconter la suite. Nous la connaissons. Jetez un coup d’œil sur l’histoire récente de plusieurs pays d’Afrique, vous verrez que l’opposition porte une lourde responsabilité dans les situations de déstabilisation orchestrée de l’extérieur.

C’est vrai que notre pays est dirigé par un voyou sorti de je ne sais où− je crois de la planète Neptune. Il doit partir, lui. Mais nous devons savoir qu’il y a aura toujours des gens pour soutenir de tels individus pour des raisons qui leur sont propres. On fait quoi de tous ces compatriotes qui ont voté pour lui? On les tue? On fait quoi des millions de Kivutiens qui ont voté pour Kamhere ou de ceux qui ont voté pour Kengo? On les massacre? Savez-vous pourquoi nous en sommes là aujourd’hui? Simplement parce que dans notre pays, c’est avant tout le culte de la personnalité. Pour les uns, c’est Tshisekedi ou rien, pour les autres c’est Joka « l’illuminé » (ndlr: Joseph Kabila), et pour eux là-bas, c’est Vital le… je ne sais quoi, et patati et patata. Mais tout ce beau monde parle au nom de la RDC. NON, parlez au nom de vos églises et vos dieux.

La différence combattants sénégalais et combattants congolais

Un jour, j’ai dit ici que les « combattants » ne devaient pas s’allier à un parti politique que ce soit. Certains m’ont attaqué car ils voulaient que je leur dise qu’il faut soutenir leur « dieu ». Mais chers amis, voyez ce qui se passe au Sénégal. Comparer nos compatriotes qu’on appelle communément « combattants » aux jeunes « combattants » sénégalais réunis au sein du mouvement dénommé « Y EN A MARRE ». Les « combattants » congolais sont des militants actifs de l’UDPS alors que les « combattants » sénégalais ne sont affiliés à aucun parti politique. Je ne vais pas rabaisser certains de nos compatriotes qui bossent dur pour le pays mais faut-il reconnaitre ici que la différence est frappante. Voyez-vous pourquoi il est si important d’éduquer le peuple aux choses essentielles. L’emmener à penser Congo et non tel leader…

Bref, je crois que nous devons changer notre façon de faire les choses. Évitons la haine entre nous, peu importe les accointances politiques des uns et des autres. Le génocide rwandais a commencé aussi bêtement. Le Belges y ont mis un peu et paf, le feu. La plus grande réussite des Occidentaux en Afrique a toujours été de miser sur la haine qu’ont certains Africains pour leurs semblables… Je bois mon lait et je vous aime tous.

Patrick Mbeko

Tagged with: , , , , , , , , , ,
Publié dans Diaspora, Point de vue
6 comments on “Le peuple congolais n’a pas la maturité politique du peuple sénégalais
  1. Lalionne dit :

    Désolée mais la majorité des combattants ne sont pas de l’Udps. Je ne suis pas et la majorité non plus n’est pas militant actif de l’UDPS. La situation au Congo n’a rien de semblable avec le Sénégal, la Libye, L’Égypte ou encore la Tunisie. Arrêtez de tout le temps comparer les peuples qui ne sont pas confrontés A la même situation politique. Le peuple congolais est en face d’une occupation armée jusqu’au dent, tirant A bout portant tous ceux qui se lèvent pour le combattre. Ce qui n’est pas le cas dans d’autres pays.

  2. Claude dit :

    Okosi! Il y a eu jamais d’occupation au Congo! Accepter qu’on est pas mature, surtout nos soit disant politiciens!

  3. terminator dit :

    il s’agit desquels politiciens faitez-vous allusion?l’administration kabila est bourree des frappeurs et busnessmens,ceux sont eux qui n’ont pas la maturite’ politique p cq ils ont ramene’s le pays a la derniere indice de developpement, il faut s’attaquer a eux plutot de generaliser l’effet

  4. Hugues dit :

    Je penses que vos analyses n’accèdent pas complètement dans la logique de la comparaison, a la mesure ou la bonne partie de la population soucieux de leur lendemain se mît a lutter contre le système actuel. Nous avons tous vus le comportement des agent de l’ordre enver la population de le tirer a des bal réelle et l’usage de gaz moutarde c’est qui est loin d’être comparable à la situation sénégalaise . Malgrès ce silence la jeunesse congolaise n’a pas baissé les bras pour retrouver la raison d’être de sa lutte.

  5. diane dit :

    oui comme vous le dites moi je suis au senegal, le senegal y a pas match avec la rdc rien à comparé c’est un pays, la ou y a rien les gens sont payés ,c’est ne pas comme à la rdc congo ici l’ecole public et gratuit l’université gratuit, c’est payant que pour les étranger,dites moi un pays comme la rdc meme l’ecole primaire est payant, et le mal qui choque et qui fait mal on a des étudiant qui ne peuvent pas finir l’université parce que leur pere sont impayés, le taux de scolarisation ne fait que baissé, l’option qui reste au pique pocket, la prostitution et kuluna, alors de quel tolérance et maturité vous le vous? quand notre vie et resté sans lumière ce qui s’est passe en rdc personne ne peut l’accepté et le massacre on doit toléré cela vous etez tous simplement fou

    • bondeko dit :

      quand au congo pour qu’une famille vive et mange, ils faut que vous ayez un frere ou autre en Europe ou ailleurs ,vous vous pensez que les combattant sont fâché pourquoi ? personne peut resté calme, y a toujours de western à envoyer à Kinshasa parce que si tu n’envois pas, tu peux entendre quelqu’un est mort par ta faute, parce que tu n’a pas envoyer de l’aide,on ne garde rien pour nous,parce que le gouvernement vole tous et ne veut payer des gens digne qui travaille dure pour leur survis ,on peut envoyer l’argent à nos famille pour leur faire plaisir mais pas comme ça, maintenant cet une obligation alors qu’avant ce n’était pas une obligation quand mobutu payés de salaire avant qu’il détruise le pays lui aussi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories
Calendrier
février 2012
L M M J V S D
« Jan   Mar »
 12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829  
Archives

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 80 autres abonnés

Viadeo
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Roger Musandji et plus de 35 millions de professionnels
%d blogueurs aiment cette page :