Combattants: Ce n’est pas seulement Zuma qu’il faut fustiger mais avant et surtout Nelson Mandela

Beaucoup de nos compatriotes s’insurgent aujourd’hui contre le président sud-africain Jacob Zuma. Un compatriote a même affirmé tout bonnement que « Zuma a trahit le combat de Mandela. » Ahurissant! La plupart de nos compatriotes ne comprennent pas encore le film d’horreur qui se déroule dans notre pays et le rôle assigné à certains pays africains (comme l’Afrique du Sud) par les « maîtres » depuis la fin de la guerre froide. Ceux qui sont surpris par l’attitude du président Zuma ne réalisent pas encore le rôle particulier que joue l’Afrique du Sud dans la déstabilisation de la RDC.

Je l’ai dit à maintes reprises ici : l’Afrique du Sud est le bras exécutant de la politique américaine dans la région. Ce n’est pas seulement le président Zuma qu’il faut fustiger mais avant et surtout Nelson Mandela, cet homme de l’establishment, un des plus grands valets du système au début des années 90, que certains inconscients en Afrique considèrent encore comme leur héros. La plupart des Africains ne se sont jamais demandé pourquoi les Occidentaux et les tenants de l’Apartheid ont souvent louangé ce type. Pourquoi ne l’ont-ils pas fait pour Lumumba, Nkrumah, Sankara, etc.? Pourquoi Julius Malema, le président de l’aile jeunesse de l’ANC, ose affirmer que son héros est bien Robert Mugabe et non Mandela? Les têtes occupées par le discours dominant reproduisent les clichés des maîtres.

Que voulez-vous chers amis? Mandela a joué le sous-traitant des Américains dans leur politique de remodelage des Grands Lacs. Son gouvernement est le premier à livrer des armes au Rwanda à la veille de l’agression contre le Zaïre. Avant d’entamer la conquête diabolique du Zaïre, Kagame s’est rendu en Afrique du Sud obtenir la « bénédiction » de son aîné Mandela. Pis, il s’est rendu à Washington, où on lui conseilla d’aller au plus vite en Israël, pour qu’il ait l’assurance que le Mossad et les forces spéciales, qui constituent l’armature de la sécurité de Mobutu, garderont bien l’arme au pied. Pendant les négociations à Outenika, Mandela avait dépêché en secret Nicholas Davenport et un autre responsable d’Anglo-American, négocier avec l’AFDL pour le compte des compagnies sud-africaines qui avaient perdu leur contrat au profit de l’AMFI de J-R Boulles.

Après la seconde invasion rwando-burundo-ougandaise parrainée par les USA et les multinationales, Mandela et les autres « nègres de service » de son gouvernement appuyèrent encore le Rwanda. Lorsque l’Angola, le Zimbabwe et la Namibie volèrent au secours de L-D Kabila, l’Afrique du Sud se garda d’intervenir (alors que l’organe de sécurité de la SADC le demande en cas d’agression contre un pays membre) et demanda secrètement à l’Angola de ne pas intervenir aux côtés de Kabila. Mugabe, un vrai combattant de la liberté, traitera Mandela « d’hypocrite ». Durant les négociations à Sun City, ce sont encore les Sud-africains (qui soutenaient le Rwandais, donc le RCD-GOMA) qui conseillèrent à Tshisekedi de se rendre au Rwanda, histoire de légitimer les infiltrés du RCD-GOMA dans nos institutions. Jacob Zuma ne fait que poursuivre dans notre pays une politique de rapine que Mandela a amorcée et que Mbeki a fortement soutenue…

Patrick Mbeko

Tagged with: , , , , , , ,
Publié dans Articles, Politique, RDCongo
9 comments on “Combattants: Ce n’est pas seulement Zuma qu’il faut fustiger mais avant et surtout Nelson Mandela
  1. Zeguet dit :

    Ne me dite pas ça! Nelson Mandela ou qlq’1 d’autre!

  2. A nous le congo dit :

    Il nous faut une revolution pure et simple!

  3. samba tantu dit :

    je suis obligé de reconnaitre que vous avez raison la dessus mr mbeko ! les sud africains ont trahi l’idéal sur lequel était fondé l’anc ! mme si on ne parle pas en mal d’un vieillard chez les bantus; Mandela n’est pas le heros que certains croient !

  4. ricky@yahoo.fr dit :

    il ya pas match entre mandela et lumumba meme la russie reconnait lumumba comme etant l’homme qui a combattu no seulement pour le congo pour l’afrique noir en general mandela son combat c’est pour le sud africain il ya pas match

  5. Samuel dit :

    Ceci a de quoi réveiller un cadavre… j’ai la bouche béante…!

  6. Sylvie Kayembe dit :

    Mr Patrick,

    Vous avez 100% reason. Il est difficile de comprendre le role de destabilisation du Congo Kinshasa que l’Afrique du Sud a joue. Mais quand tu analyse les faits depuis la guerre dite d’aggression, tu te rendras compte que les differents gouvernements successifs sud africains ont eu un important role a jouer, role dicte par les imperialistes capitalistes americains et europeens, pour montrer que ce qui se passe en Afrique, c’est entre africains. Peut on nous dire pourquoi l’Afrique du Sud avait voulu organiser le dialogue congolais sur son sol a ses frais? Mandela a joue un grand role pour supporter les rebelles rwandais, a la premiere guerre dite d’aggression, et Mbeki est celui a qui la mission etait donnee d’affirmer et soutenir Kabila comme president de la transition 1+4. Le coup de l’hotel cascade ne venait pas seulement de Louis Michel, mais de Tambo Mbeki aussi. Il etait dans le complot.

  7. Sylvie Kayembe dit :

    Mandela a eu le pris Nobel de la paix parce qu’il etait valet des americains. Ce monsieur a passe 4 ans dans une villa a Cape Town, et on ne faisait que lui laver le cerveau. Et des qu’on etait sur qu’il avait atteit le niveau de servitude voulu, on la declare libre. Pouvez vous imaginez Zuma declare les elections libres et fair avant meme la proclamation des resultats. Malgre les crtiques des observateurs nationaux et internationaux, cet illetre continuait a confirmer que les elections etaiet libres et fair par SADEC standards. Quelle stupidite!!!

  8. tola dit :

    le prix nobel maintenat ce du n’importe quoi imaginé vous que le président senegalais aussi et prix nobele helene djhonson aussi pleins d’autre prix nobel mensongère,cet article m’a réveiller encore pour me posé des question sur sincerité de mandela s’il etait aussi un vrai africaniste je ne croix pas qu’il a etre vivant jusqu’à present

  9. […] Trophée à Washington pour une savante de la RDC Sandrine Ngalula Mubenga (source digitalcongo) 5. Combattants: Ce n’est pas seulement Zuma qu’il faut fustiger mais avant et surtout Nelson Mandel… (par Patrick Mbeko) 6. L’UDPS trahira-t-il les Congolais ? (par Roger Bongos) 7. Papy Tamba […]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories
Calendrier
janvier 2012
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Archives

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 80 autres abonnés

Viadeo
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Roger Musandji et plus de 35 millions de professionnels
%d blogueurs aiment cette page :