Mythes des personalités congolaises (De Kasavubu à Joseph kabila)

Les grand hommes politique de la RD Congo

Je pense que la plus grande erreur de la jeunesse congolaise est d’entretenir certains mythes sur l’histoire du pays et des personnalités qui ont participé à sa gestion. Que savons-nous de Kasavubu, Lumumba, Mobutu, Tshisekedi et L-D Kabila? En réalité pas grand chose. Nos aînés ne nous ont rien appris et nous n’avons pas cherché à comprendre certains pans de notre histoire.

Pendant longtemps (et même aujourd’hui encore) nous avons dit de Lumumba qu’il était fou. Simplement parce qu’il a résisté à l’impérialisme occidental. D’autres disent même encore aujourd’hui qu’il est mort « bêtement », par sa propre faute. Étonnant !

L-D Kabila a toujours était décrit comme un soulard. Oui, il l’était. Mais c’était aussi un nationaliste qui ne voulait pas laisser son pays aux mains des bandits. Je crois qu’il a été très naïf et assoiffé du pouvoir. En revanche, il avait de bonnes idées sur le développement du pays. Son programme économique calqué sur le modèle socialiste n’a pas plu à ses « maîtres » occidentaux. Ce qui entraina sa perte.

Tshisekedi a certes lutté contre la dictature mobutienne mais c’est un homme qui est demeuré plus dogmatique que réaliste. Le mythe qui entoure sa personne est plus dû à l’image « très diabolique » que les Congolais se sont toujours faits de Mobutu (cela n’enlève rien de son combat pour un État de droit). En fait, tout celui qui pouvait résister au « grand démon » Mobutu ne pouvait qu’être pris pour un « héros » par les Congolais.
Or Mobutu n’était pas ce « grand démon » qu’on a toujours peint. Oui, il a commis des erreurs. Son bilan socio-économique fut certes catastrophique mais tout son mandat n’était pas seulement fait de crise et de misère. La plupart de nos aînés peuvent en témoigner et jusqu’à la mi-80, le pays s’en sortait quand même assez bien. Était-il aussi « diabolique » qu’on le dit? Je ne crois pas (je ne dis pas qu’il n’a pas commis de crimes) ; des gens comme Tshisekedi et le Cardinal Mosengwo doivent nous dire la vérité. La commission sur les assassinats de la Conférence nationale souveraine (dominée par l’opposition) a prouvé que plusieurs crimes ne relevaient pas de la seule personne du président. Nous savons par exemple que le massacre de Lubumbashi (attribué à Mobutu et sa DSP) n’a jamais eu lieu. Mais à cause de l’irresponsabilité de la classe politique congolaise, entre autre l’opposition, notre pays a été soumis à un embargo qui a eu des conséquences graves sur son avenir. Nous y reviendrons. L’analyste politique l’Abbé Jean-Pierre Mbelu pose un regard critique qui doit interpeller chaque congolais aujourd’hui. Il écrit: « Oui. Pendant ses moments de lucidité, Mobutu avait su aborder des thèmes de la politique africaine et internationale mettant mal à l’aise ses “créateurs”. Son ouverture au courant démocratique vers les années 90 par l’organisation des consultations populaires sera un acte politique comptant parmi ceux qui le discréditeront à jamais aux yeux de ses “maîtres” et de ses flatteurs. (Ils parlent toujours de la démocratie sans y croire !). Malheureusement, toute cette histoire n’est étudiée presque pas chez nous. Dès qu’une allusion est faite à Mobutu, tout le monde reproduit l’image du dictateur répandue par “ses créateurs”. Les questions qu’il a abordées pendant ses heures de lucidité et qui ont contribué certainement à son discrédit sont vite oubliées. » Et Jean-Pierre Mbelu de poser cette question plus que pertinente avant d’y répondre : « A qui la faute ? A l’hégémonie culturelle occidentale dans laquelle baignent plusieurs d’entre nous et à leur propre paresse intellectuelle. Souvent, nous reconduisons le discours dominant et convenu de l’Occident, sans un minimum d’esprit critique. »

Ce que soulève Jean-Pierre Mbelu, une personne qu’on ne peut soupçonner d’être Mobutiste, est révélateur de la manière (biaisée) dont les Africains lisent leur histoire. En écrivant mon livre, je me suis longuement intéressé au cas rwandais puisqu’il est d’une certaine façon lié à la problématique congolaise. Après près de deux ans de recherche intensive (interview avec des acteurs de la classe politique ce pays, des officiers de l’armée, consultation de certains documents officiels et confidentiels, bouquins, etc.), je fus frappé de constater que presque tout ce qui avait été dit sur le président Habyarimana (grand ami de Mobutu) était d’une grande fausseté. En fait, l’histoire même du génocide rwandais est bâtie sur ce gros mensonge. J’ai découvert par exemple que le « réseau zéro » (soi-disant escadron de la mort qu’auraient mis en place le président et son clan pour assassiner les membres de l’opposition, l’équivalent de ce que les Congolais appelaient au temps de Mobutu « Hiboux ») n’avait jamais existé et quinze ans plus tard, des membres de l’opposition rwandaise avouaient devant le TPIR qu’il s’agissait d’un montage pour discréditer le président Habyarimana. Ahurissant ! Pourtant les livres d’histoire retiennent toujours la version officielle truffée de mensonges.

En enquêtant sur la vie de Bokassa, le journaliste franco-camerounais Charles Onana (premier journaliste à accéder aux archives secrètes de l’empereur) a, lui-aussi, été surpris de constater que la plupart de ce qui se raconte sur l’homme n’est que mensonge, des mensonges fabriqués par ses anciens « maîtres » occidentaux. Combien d’Africains le savent ? Comme le fait observer J-P Mbelu, tout cela est dû à « l’hégémonie culturelle occidentale dans laquelle baignent plusieurs d’entre nous. » Bref, je ne suis pas là pour défendre tous ces hommes. Mais je crois qu’il est grand temps pour nous de comprendre certaines réalités et connaître certaines vérités sinon nous demeurerons les dindons de la farce dans ce monde. Ne dit-on pas que celui qui ignore son histoire est appelé à la revivre ? N’avons-nous pas vu des Africains appuyer l’invasion brutale et diabolique de la Libye par les fascistes de l’OTAN ? Ces Africains répétaient comme des moutons ce que disaient les « maîtres » : Kadhafi a massacré son peuple, que c’était un terroriste et patati patata. Mais combien d’Africains savent-ils que les actes terroristes attribués à Kadhafi dans le passé étaient, dans certains cas, commis par les USA ? Les têtes occupées par le discours dominant reproduisent les discours des « maîtres ».

Nous devons désormais interroger l’histoire avec rigueur et sans partisannerie. Non pas pour vilipender nos dirigeants à tout bout champ, mais bien pour apprendre de leurs erreurs et bêtises afin de construire notre pays sur de nouvelles bases… Je bois quand même mon lait.

Patrick Mbeko

Tagged with: , , , , , , , , , ,
Publié dans Articles, RDCongo
3 comments on “Mythes des personalités congolaises (De Kasavubu à Joseph kabila)
  1. samba tantu dit :

    Mr votre contribution est intéressante mais je pense que cette non connaissance de nos élites et de notre histoire vient aussi du fait que nous congolais avons grandis tt betement dans un environnement de non dit et du syndrome de la perte de mémoire.en effet combien parmi nous avons grandis que cela soit ici en europe ou mme au congo dans des familles poitisés et qui de mémoire se souvient avoir eu à entendre ses propres parent parler de politique ou mme expliqué des pans méconnu de notre histoire ?je ne parle mme pas de l’histoire du kongo de l’antiquité à nos jours mais ne serait ce que depuis l’indépendance et durant le regne de mobutu ! qui à durant son enfance parler avec ses parents de l’histoire ne serait ce que des origines de sa famille,de ses descendants,sa ligné géographique ? bien souvent on s’entendais dire que ses histoires ne nous regarde pas ! ne parlons pas politique chez moi ! ou des phrases tte faites du genre: « mobutu cet assassin,ce voleur,celui qui favorise son ethnie,celui qui a tué notre pays.  » et d’un autre coté des paradoxes tt aussi ahurissant du genre »au moins avec lui le zaire etait craint,on ne mourrais pas de faim comme aujourd’hui,le zairois etait respecté « ! c tjs d’un extreme à l’autre sans aucune nuance.Il est vrai le congolais doit maitriser son histoire récent et passé pour se conditionner aujourd’hui pour construire demain ! mais ceci necessite une réelle prise de conscience et un retour du congolais dans une sphere que bcp on deserté ( la soif de la connaissance) donc un retour aux livres,aux études,à la reflexion) et non les débats stériles de coin de bar sur les musiciens,les pasteurs,les sappes tendances du moment ou sur qui pese le plus en ce moment dans la communauté.Il est vrai que nous ne connaissons malheuresement notre histoire que par le biais des documents que nous donne l’homme occidental mais nous oublions souvent ce proverbe qui dit que l’histoire ecrit par le vainqueur va tjs de son coté et rarement du vaincu ! alors retroussons nous les manches et devenons acteur de notre propre histoire,de notre propre developement,de notre propre philosophie,de notre propre avenir .

  2. Kady styno dit :

    Tout se pay ici bas,tout ce qui se passe aujourd’hui entre les occidentaux et les pauvres africains etait le contraire dans le temp des pharaon,et demain la puissance reviendrai au africain…GOD bless africa.

  3. El Capo dit :

    Cet Article est tres touchant et revelateur. Il m’a personellement interpelé. Oui, On a dit du mal de Lumumba et certains medias Congolais ont ecrit parce que les Occidentaux le voulait que « Lumumba a été tué par des villageois au katanga »…Personne ne dis rien et pourtant je viens de suivre une entrevue de Mobutu en 1992, il parle de plusieurs faits à son actif et de beaucoup des realités sur notre pays…Nous devons eveiller la Conscience de notre peuple pour qu’il se prenne en charge. Mzee parvenait à mobiliser des foules sur l’autoprise en charge…je me demande quelle methode il utilisait car je voudrais pouvoir aider dans cet eveil des Congolais…Plus Stupide et manipulé encore sont les « Congolais de l’Etranger ». Ils n’y comprennent rien apparement et cela me chagrine!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories
Calendrier
janvier 2012
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Archives

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 80 autres abonnés

Viadeo
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Roger Musandji et plus de 35 millions de professionnels
%d blogueurs aiment cette page :