Fiasco pour Joseph Kabila, qui s’accroche au pouvoir

Un partisan d'Étienne Tshisekedi face aux forces de l'ordre le 26 novembre à Kinshasa. © Gwenn Dubourthoumieu/AFP

L’édito du jour par Marie-France Cros

L’agression à Paris d’un septuagénaire, le président du sénat congolais Kengo wa Dondo, par des anti-Kabila qui veulent apparemment sanctionner son rapprochement avec Joseph Kabila, vient rappeler l’incroyable gâchis des élections congolaises.

L’abjection de l’attaque – se mettre à plusieurs contre un seul; des jeunes frappant un vieux – rappelle les abjections qui l’ont précédée : la garde de Joseph Kabila tirant sur des manifestants désarmés; le rapt des cadavres des victimes par les forces de l’ordre pour cacher les traces de leur crime; la Cour suprême « confirmant » les chiffres de la Commission électorale sans y changer un iota malgré les fraudes massives notoires et proclamant Joseph Kabila président; les « amis du Congo » faisant semblant de ne rien voir du hold-up électoral…

Les élections de 2011 au Congo entreront dans l’histoire comme un des plus grands fiascos de ce début de siècle. Fiasco évident pour la démocratie.

Lire la suite sur Lailibre.be

Tagged with: , , , , , , , , , , ,
Publié dans Articles, Election RD Congo 2011, RDCongo
7 comments on “Fiasco pour Joseph Kabila, qui s’accroche au pouvoir
  1. mbakulirayi dit :

    Ce n’est que le commencement tozali koleka na vitesse mosusu. Ba enlevement massive ya bango , basi na bango , bana na bango . na kati ya Kin bavanda na bandako. ata na wenze , marche magasins , aeroport wapi bipayi nionso bakokendeke , toko zwa bango. To si to futi ba garde na bango nionso . basodats na bapoliciers nionso en majorite tosi to mobiliser bango . Kabila azali seul meme bana mura bamosusu basi baleki deja de notre cote. Kala mingi te bokoyoka bato ba bungi na Kin. ezali na nzela. Katumbi mwanke , peite amie na ye na Kin , nakotanga kombo lelo te , azali deja ya kobeba na biso asili kopesa katumba mwake SIDA donc de ce cote la c’est OK. Baministres mingi basi bazui sida , bakende na hopital kotalisa soki to zali kokosa bango . dans 6 mois ekozala rage des pleurs et des grincements des dents . Mwana ya Didas Mpembe azali deja na Sida donc votre rais , mikolo eza ya kotanga. Congolais tosepela deja . Badiarhhee ezali kozwa bango bientot. Bonne Annee na bango. Zoe na mwasi ye abali sika ayebi te ke deja famille ya mwasi azalaki mpe azali na poches na biso . En silence mais ns agissons et nous sortons du silence maintenant. Kimbuta kanga na yo minoko to yebi que soki tobomi yo ekosala Kabila eloko te . donc pasi ya pamba ozali komimonisa. kanisa bana no yo momeli diamba. to yebi nionso condleances mpo na mama Clothilde akufaki.. Moise Katumbi mawa mingi tolingaki kobuka ye na Kipushi dernierement mais bamasta baboyaki mpo na mawa car il se sent contraint de le faire mais tolobi sala choix sinon malgre que population balingi yo mais basili komona kibole na yo. Sala choix na yo sinon . grand frere na yo akoregretter kaka.

  2. […] 1 Un partisan d’Étienne Tshisekedi face aux forces de l’ordre le 26 novembre à […]

  3. […] 1 Un partisan d’Étienne Tshisekedi face aux forces de l’ordre le 26 novembre à Kinshasa. © Gwenn Dubourthoumieu/AFP L’édito du jour par Marie-France Cros L’édito du jour par Marie-France Cros L’agression à Paris d’un septuagénaire, le président du sénat congolais Kengo wa Dondo, par des anti-Kabila qui veulent apparemment sanctionner son rapprochement avec Joseph Kabila, vient rappeler l’incroyable gâchis des élections congolaises. L’abjection de l’attaque – se mettre à plusieurs contre un seul; des jeunes frappant un vieux – rappelle les abjections qui l’ont précédée : la garde de Joseph Kabila tirant sur des manifestants désarmés; le rapt des cadavres des victimes par les forces de l’ordre pour cacher les traces de leur crime; la Cour suprême “confirmant” les chiffres de la Commission électorale sans y changer un iota malgré les fraudes massives notoires et proclamant Joseph Kabila président; les “amis du Congo” faisant semblant de ne rien voir du hold-up électoral… Les élections de 2011 au Congo entreront dans l’histoire comme un des plus grands fiascos de ce début de siècle. Fiasco évident pour la démocratie. Fiasco pour la Commission électorale, dont les manœuvres frauduleuses ont été exposées aux yeux du monde entier, décrédibilisant celui qu’elle voulait promouvoir. Fiasco pour Joseph Kabila, qui s’accroche au pouvoir que lui conteste – il le sait – la majorité des Congolais. Et enfin, fiasco pour les “amis du Congo” qui – sauf Washington – font semblant de croire que tenus le même jour, le scrutin présidentiel serait crédible (la fraude n’aurait pas changé l’ordre d’arrivée des candidats) quand le législatif a besoin d’experts pour crédibiliser son dépouillement. […]

  4. […] 1 Un partisan d’Étienne Tshisekedi face aux forces de l’ordre le 26 novembre à Kinshasa. © Gwenn Dubourthoumieu/AFP L’édito du jour par Marie-France Cros L’édito du jour par Marie-France Cros L’agression à Paris d’un septuagénaire, le président du sénat congolais Kengo wa Dondo, par des anti-Kabila qui veulent apparemment sanctionner son rapprochement avec Joseph Kabila, vient rappeler l’incroyable gâchis des élections congolaises. L’abjection de l’attaque – se mettre à plusieurs contre un seul; des jeunes frappant un vieux – rappelle les abjections qui l’ont précédée : la garde de Joseph Kabila tirant sur des manifestants désarmés; le rapt des cadavres des victimes par les forces de l’ordre pour cacher les traces de leur crime; la Cour suprême “confirmant” les chiffres de la Commission électorale sans y changer un iota malgré les fraudes massives notoires et proclamant Joseph Kabila président; les “amis du Congo” faisant semblant de ne rien voir du hold-up électoral… Les élections de 2011 au Congo entreront dans l’histoire comme un des plus grands fiascos de ce début de siècle. Fiasco évident pour la démocratie. Fiasco pour la Commission électorale, dont les manœuvres frauduleuses ont été exposées aux yeux du monde entier, décrédibilisant celui qu’elle voulait promouvoir. Fiasco pour Joseph Kabila, qui s’accroche au pouvoir que lui conteste – il le sait – la majorité des Congolais. Et enfin, fiasco pour les “amis du Congo” qui – sauf Washington – font semblant de croire que tenus le même jour, le scrutin présidentiel serait crédible (la fraude n’aurait pas changé l’ordre d’arrivée des candidats) quand le législatif a besoin d’experts pour crédibiliser son dépouillement. […]

  5. pakim dit :

    TSK(tout sauf kabila)

  6. Kady kadiamba dit :

    Mr son excellence H.kanambe si tu as besoin de jouir de ta richesse volee dans le pay de nos ancestres,retire toi…comme le francais est difficile a toi laisse moi t’ecrire en anglais aussi…Be careful kanambe my friend because your death day has arrive so i advise you to do not listen to those old stupide men my boy…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories
Calendrier
janvier 2012
L M M J V S D
« Déc   Fév »
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031  
Archives

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 80 autres abonnés

Viadeo
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Roger Musandji et plus de 35 millions de professionnels
%d blogueurs aiment cette page :