Voilà pourquoi les Congolais, malgré les promesses de Tshisekedi continuent encore de croire

Près de trois semaines après les « élections » congolaises, il y en a qui s’obstinent encore à se raconter des histoires. Je l’ai dit, bien que je crois que Tshisekedi a gagné ces élections, j’estime tout de même qu’il n’est pas du tout politiquement clairvoyant. Quand on analyse froidement son parcours à partir des années 90 (date du début d’une vraie opposition et non 1982 comme certains l’affirment), on comprend pourquoi Mobutu se jouait de lui.
En amendant la constitution il y a quelques mois, Joka (Joseph Kabila) savait qu’il pouvait compter sur un Tshisekedi, imbu de sa personne, incapable de réunir les forces vives de l’opposition autour de lui. Ça fait drôle mais cela avait pour but de justifier sa victoire frauduleuse à venir: les tricheurs et leurs amis ne disent-ils pas que Joka (Joseph Kabila) a profité de l’incapacité de l’opposition à présenter une candidature commune? En 2006, pour justifier la fraude, ils ont dit qu’il y a eu la division Est-Ouest (une division qui n’a jamais existé dans les faits mais bon, c’est ce que l’histoire retient). Ça prend des explications scientifiquement acceptables pour vous faire avaler des bobards. Maintenant Tshisekedi demande l’assistance de la mal nommée  » Communauté internationale « . Si ce n’est pas de la naïveté, comment on appelle ça? Mais personne au sein de l’UDPS ni même dans la diaspora ne veut remettre en question la démarche de ce type même si certains savent bien qu’il s’y prend mal. C’est la politique de l’autruche. On préfère se raconter des histoires malgré les évidences. En fait, les gens prennent leurs désirs pour des réalités. Ils veulent entendre ce qui sonne bien dans leurs oreilles, voir ce qu’ils désirent voir et surtout croire en quelque chose qu’on veut qu’elle soit vraie.
Mais plus puissant encore explique le Dr Griffin, est le « raisonnement par crainte », c’est-à-dire, ne pas croire ce qu’on craint être la vérité. Voilà pourquoi certaines personnes refusent de regarder la vérité en face malgré l’abondance de preuves et des faits que vous pouvez leur présenter. En réalité, ce n’est pas de la vérité qu’il s’agit, mais de leur convictions personnelles, aussi erronées soient-elles. Voilà pourquoi les Congolais, malgré les promesses (d’une révolution le 6 déc) de Tshisekedi qui ne se sont pas réalisées, continuent encore de croire au miracle que de s’organiser autrement. On ne peut rien attendre d’un peuple qui a fait d’un individu son idéal. Il est temps pour les Congolais de se demander si c’est de Tshisekedi qu’il s’agit ou de la RDC… Je n’ai rien dit. Je bois mon lait…

Patrick Mbeko

Tagged with: , , , , , , , , ,
Publié dans Articles, Election RD Congo 2011, Point de vue, Politique
8 comments on “Voilà pourquoi les Congolais, malgré les promesses de Tshisekedi continuent encore de croire
  1. Pourriez-vous nous dire alors ce qu’il faut pour aboutir …..
    Sans sang, , sans corumption,, sans coup bas,, sans souslever la haine de tout un peuple,, sans diviser les tribus, sans …..
    Il en a eu plusieurs qui on cru bien faire mais Tchitchi continu – Il fait son travaille : démystifier un pouvoir didactorial,,encourager une massa de devenier un peuple
    montrer le chemin aux éclarés comme toi
    Prends ton courage à deux mains et sois sur le terrain.
    Le pays RDCongo est très grand,
    Moi Je lance un défi de rassembler les savoirs des Congolais d’içi et d’ailleurs et d’ en faire une mosaïque de connaissances pour composer un monottov de la réussite et sauver notre pays en danger !.
    Car ne l’oublions pas un jour nos enfants et jeunnes se reveilleront en se demandant l’histoire vous appartenait qu’avait vous fait en son temps…..
    Le temps c’est maintenant, le temps pour les uns de réfléchir et pour les autres d’unir afin d’agir enssemble
    Il a urgence nos enfants meurrent, nos grand-parents n’ont plus de force, et toi et toi et toi vous vous lancer que du malheur Oh Mère Afrique, ton enfant RDCongo à besoin des soins d’urgences d’ou viendra le secours !

    • BOLAN dit :

      Merci Maman Moukendy Bernadette tu mérites des fleurs pour ta réflexion et tu peux m’écriresur

      eliebentati@live.fr.

      Ceux qui critiquent vieux Tshitshi sont des collabos. Comme tu le soilgnes il faut appeller cette mosaïque de savoir-faire des Congolais ; au lieu de proposer des solutions les gens ne font salir l’image du vieux -o tempora o mores-

      Que Dieu te bénisse ma soeur!!!

      BEN TATI .E.S

  2. Mafera dit :

    Très bien dit. On a toujours dit qu’il fallait un plan B.

  3. BOLAN dit :

    A Mr. PATRICK MBEKO
    En sortant de l’Egypte s’agissait-il de Moïse ou de l’Israël. Le leader et le peuple marche ensemble. Creuse encore ton histoire et tu vas te retrouver. Il me semble que tu n’as jamais connu d’épreuve; ma crainte est telle que le jour où tu passeras par là tu trépasses. Notre pays est dans l’abîme au lieu critiquer servilement à la solde de ton jo ka edifions-nous pour nous en sortir. Il ne s’agit pas de Tshisekedi mais de tout le Congo. Quand le vieux a demandé à l’opposition bien avant les élections de se rassembler; certains opposants gloutons n’ont que leurs ventres. Que représentes le 8 autres candidats sur l’électorat 0% kengo dinosaure, adam bombone, nzanga, ..etc ce sont eux qui ont manqué de jugeote et pratique une opposition de haine au lieu de de pratiquer une opposition conduisant le Congo à la libération. Quand on reconnait les irrégularités dans une vraie démocratie on dépose et on démissionne; tu reconnais tes irrégualrités et tes fraudes massives mais tu persistes ce que tu es vraiment de la pourriture etr rien d’autre. jo ka n’est qu’une pourriture et veut étendre sa pourriture partout. L’objectif est son d »part et il partira quoi qu’il en soit. Le sang a beaucoup coulé au Congo et cela suffit pour le basculer. Dans sa conscience ton jo ka sait qu’il n’est qu’un vil tricheur depuis 2006 et il s’est répeté. Comme il a la corde au coup il sortira avec sa corde au coup. Tshisekedi sait que l’idéal ce n’est pas il ne l’a jamais dit ni prétendu et le peuple congolais le sait. Es-tu collabo??????

    0659329258 téléphone-moi

  4. Le Kongo ou la Mort Le peuple vaincras dit :

    Soit disant Patrick tu es maudit toi et ton chien Joka d’ici la vous tous clik de collabos ecrasez!!!!

    Notre Soeur Bernadette…. Soit Bennis de plus….; et Que Dieu protege Le RDC

  5. Alain Henri Yengo dit :

    Je suis sidéré par vos réactions à l’égard de Mr. Mbeko. De quelle démocratie parlez vous si nul n’a le droit d’emettre une critique? En politique, la critique doit exister. Vous prétendez ramenez la démocratie et en même temps vous voulez une pensée unique, un discours unique. Tous ceux qui pensent différemment sont des collabos, des traitres. Est-ce de cette manière que vous allez rétablir un état de droit? En agissant de la sorte, quelle différence faites entre Joka qui refuse d’être critiqué et vous qui refusez toute critique à l’encontre de Mr. Tshisekedi? Demain au pouvoir vous emprisonnées dans la torture vos détracteurs? Les critiques doivent rester dans les limites de la considération humaine. En refusant ce critère, vous manifestez une immature attitude démocratique. Maintenant que je dénonce vos fâcheuses attitudes, je suppose que vous allez me traiter de collabos? Mais j’assume et je finirai en vous faisant remarquer qu’il y avait 11 candidats qui tous ont obtenus des voix du peuple congolais. Ceux qui ont votés autre que Tshisekedi ou Joka ne sont pas des congolais? Ils sont maudits? A ce rythme, on n’est pas encore sorti de l’auberge!!! Yenge ye nzola

  6. Vincent L. dit :

    Bonjour Patrick,

    J’apprécie ton article particulièrement parce qu’il est logique et non partisan.
    En mentionnant la politique de l’autruche, tu touches absolument le point. L’une des preuves étant certains commentaires qui précédent le mien.

    Pourquoi, celui qui ne soutient pas à 100% Tshisekedi, doit il forcément être qualifié de collabos?

    Malheureusement, la culture politique de bon nombre de congolais, est plutôt un culte de la personnalité.

    Un peuple a besoin de leader, certes, mais il devrait plutôt être attaché aux idéaux du leader, qu’à sa personne.

    Garder l’esprit critique, vis-à-vis des actes de ses leaders, est primordial pour pouvoir prétendre à une démocratie…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories
Calendrier
décembre 2011
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Archives

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 80 autres abonnés

Viadeo
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Roger Musandji et plus de 35 millions de professionnels
%d blogueurs aiment cette page :