Lettre ouverte à Mr Mampaka Bertin et à travers lui au CDH, son parti politique

Cher Monsieur Bertin

Je vous salue, et j’espère que vous ne vous offusquerez pas que je vous appelle « Cher Monsieur Bertin ».

J’ai lu, très attentivement, votre lettre en rapport avec « les récentes manifestations des ’Tshishekedistes’ à Bruxelles ».

Cher Monsieur Bertin, le processus électoral en République Démocratique du Congo était lancé depuis plusieurs mois, et déjà beaucoup dénonçaient la « Commission Électorale Nationale Indépendante », dans son organisation chaotique, dans son fichier des électeurs, dans son cadastre des bureaux de vote, dans sa tendance marquée à la partialité, dans sa propension à systématiser la tricherie.

Depuis plusieurs mois déjà. Et, il me semble qu’en ce temps, je n’ai jamais entendu votre voix, ni celle de votre parti le CDH par ailleurs. Vous vous taisiez dans toutes les langues.

La campagne électorale en RDC s’est déroulée dans un climat de tension permanente et de déni de démocratie, causant la mort de personnes, toutes victimes des « forces de l‘ordre », qui faut-il vous le rappeler, tiraient à balles réelles sur des populations civiles désarmées. Beaucoup s’en sont inquiétés et ont émis des critiques.
Mais là également, ni votre voix ni celle du CDH votre parti n’ont été entendues.

Et est venu le jour du scrutin. Avec un nouveau lot de morts. Avec la tricherie avérée. Avec l’inversion des résultats.

Ici aussi, égal à vous-même, ni votre voix ni celle du CDH votre parti ne se sont fait entendre.

En RDC, depuis plusieurs semaines les citoyens ne peuvent plus communiquer, le service téléphonique des « sms » y est bloqué « pour des raisons d’ordre public », dit-on. En RDC, depuis plusieurs semaines des dizaines de milliers de policiers et de militaires sont déployés dans les villes et à travers les campagnes, pour empêcher les citoyens de manifester leur désapprobation et leur désarroi. En RDC, depuis une dizaine de jours, ce sont des chars de combat qui sont postés en ville, contre des citoyens désarmés. As-t-on déjà vu quelque part au monde un chef de l’état soit disant élu par son peuple qui se trouve contraint de déployer des chars de combats en face des citoyens désarmés?

Là également, Mon Cher Monsieur Bertin, c’est votre silence et le silence de votre parti qui interpellent.

Conséquence de ces tricheries et de cette inversion des résultats, des centaines des milliers des Congolais, des vrais, se sont levés, tant au pays que dans le monde entier. Des manifestations se sont faites et se font, que l’on ramène par une certaines presse belge à des manifestations de « Tshishekedistes », alors qu‘il s‘agit simplement de Congolais révoltés et qui réclament droit et justice. (A titre d’illustration, j’ai manifesté à Bruxelles, alors que je n’ai jamais été membre de l’UDPS, et que, pour le moins, je ne suis pas Tshishekediste, mais simplement un Congolais authentique outré et révolté….)

Et c’est-ce moment que vous, mon cher Monsieur Bertin, vous choisissez pour vous réveiller..

Dans un premier réflexe, je m’en suis réjoui. Enfin, ce Cher Monsieur Bertin a parlé, me suis-je dit.

Mais à y regarder de près, j’ai vite compris le sens de votre intervention.

Au cours des dernières manifestations, les manifestants congolais, déterminés, clamaient haut et fort que désormais, en Belgique, ils voteront pour Bart De Wever et la NVA.

Voilà l’unique motivation de votre intervention : « des votes qui vont vous échapper à vous et à votre parti CDH ».

Cher Monsieur Bertin, le CDH votre parti a rapidement compris l’impact électoral négatif pour lui que pouvait entrainer cette prise de position. Il fallait donc essayer de le contrer.

Il vous ont charger de cette mission, de « raisonner » vos « chers compatriotes ».

Mon Cher Monsieur Bertin, voilà l’unique motivation de votre intervention. C’est dommage pour vous, car vous me donner l’image simplement « du Nègre de Service ».

Monsieur Bertin, ou plutôt Monsieur le Nègre de Service, votre parti le CDH et vous-même demeurez dans votre analyse fausse et erronée.

Et votre lettre est pour nous une injure de plus.

Oui, Mon Cher Monsieur Bertin, votre lettre est une « injure ». Sur notre humanité. Sur notre intelligence. Sur notre capacité d’analyse. Sur notre aptitude à faire des choix. Sur notre compétence à tirer les bonnes conclusions qui s’imposent.

Nous, peuple congolais, ne sommes plus ces « bons nègres » que l’on pouvait amadouer avec des simples mots, aussi mielleux soient-ils. Nous, peuple congolais, ne sommes plus ces « bons nègres » que l’on pouvait acheter avec de la verroterie, comme l’on fait à l’époque le Roi Léopold II et ses envoyés, eux dont la démarche de colonisation niait, fondamentalement et philosophiquement, notre « humanité ». Nous, peuple congolais, ne sommes plus ces « bons nègres » que l’on endormaient avec de beaux discours de salons ou d’arrières salons.

Nous, peuple congolais, sommes simplement des êtres humains qui, aujourd’hui, avons décidé de nous lever et de ne plus nous laisser marcher sur nos pieds sans réagir.

Et nous sommes en train de réagir.

Oui, en Belgique, nous voterons pour la NVA, en Flandre et à Bruxelles, et pour le PTB en Wallonie.

Et notre vote pèsera. Et ce poids se fera déjà sentir dans les communales de 2012, d‘autant plus que là, même ceux qui ne se sont pas naturalisés belges et ont gardés la nationalité congolaise d‘origine voteront. Et nous sommes des milliers, des dizaines de milliers.

Cher Monsieur Bertin, dites à votre parti le CDH, que nous ne nous contenterons plus de « discours d’arrière-salon ». Il nous faut des prises de positions claires suivis d’actions concrètes fermes. Tant au niveau de votre parti, le CDH, qu’au niveau du gouvernement belge, dont le CDH, à travers la Présidente Milquet et le Ministre Wathelet sont ces représentants de poids.

Nous, peuple congolais, attendons de vous et de votre parti que vous dénonciez « la tricherie », « l’imposture » et « l’usurpation », et que vous exigiez « le retrait immédiat et sans condition de l’usurpateur ». Haut et Fort. Tant de vous-même, cher Monsieur Bertin, que de votre parti le CDH, que du gouvernement belge dans lequel figure le CDH.

Telle sont nos attentes, pour, le cas échéant, revoir nos positions.

À Défaut …..

Pour le reste, nous citoyens congolais avons décidé unanimement de « lever nos fronts longtemps courbés ». Et nous chasserons l’usurpateur, plus vite que vous ne le pensez. Et nous chasserons cet imposteur d’Hyppolite Kanambe alias Joseph Kabila. Tel est notre devoir, et nous ne nous y déroberons point; pour que, là où ils se trouvent « nos anciens et héros », et Kimpa Vita et Mfumu Simon Kimbangu et Patrice Emery Lumumba et Armand Tungulu, soient fiers de nous.

Pendant cette lutte et après notre victoire finale inéluctable notre mémoire collective retient et retiendra les noms de ceux qui étaient et sont avec nous et de ceux qui étaient et sont contre nous. Car, dans notre lutte, et pour paraphraser le Révérend Desmond Tutu, nous avons compris que « ceux qui sont neutres ont, en fait, choisi le camp de l’oppresseur ».

Bien à vous.

Arthur Lutonadio Luyindu.

Tagged with: , , , , , , , , ,
Publié dans Diaspora, Point de vue, Politique
5 comments on “Lettre ouverte à Mr Mampaka Bertin et à travers lui au CDH, son parti politique
  1. BOLAN dit :

    Merci Arthur Lutonadio Luyindu,

    beaucoup de parisans pensent que la lutte de Congolais se limite à celle de l’udps, illusion ; si le combat de Moïse était à lui seul il n »allait pas libérer le juif du joug du méchant pharaon qui ignorait tout de juifs avant à son accession au pharaonat. Congolais, le long comabat menait par papa, yaya, et grand-père Tshitshi que nous clamons et le combat de tous les Congolais. S’il y en a qui rêvent qu’ils restent encore à leurs rêveries les combattants du Congo sont déterminés d’aller jusqu’au bout alors que notre intégrité territoriale est menacée par la triste communauté internationale. Quant à mr Mampaka Bertin s’il lèche encore les botttes des oocidentaux il n’a qu’à le faire le Congo choisira ses partenaires parmi tant d’autres et nous veillerons sur tout accord pour ne plus tomber dans le panneau de l’exploitation.

    VIVE LE KONGO LIBRE

    Abat les kana-bilistes et leurs collabos.

  2. achiko dit :

    Merci mon frère le congolais doit lever son front resté longtemps courbé. La lutte finale est le rétablissement de la vérité des urnes. Le peuple à élu le président Tshisekedi il doit exercer son mandat. Ns ne sommes pas tous de l’UDPS mais congolais d’abord. Ingeta

  3. Mushi Mayi dit :

    Cher Monsieur Lutonadio,

    Mampaka vous a régularisé, il vous a nationalisé, il vous a naturalisé, il vous a donné un travail, il vous a donné un logement, il a inscrit vos enfants à l’école, il vous a facilité le regroupement familial. Le Vif du mois d’août lui a attribué, à lui et à Milquet, 30.000 régularisations contre l’avis général de NVA et des partis flamands dans l’indifférence des partis socialistes de gauche.

    Mampaka, a enterré avec vous vos morts chaque samedi et chaque dimanche, il a amené un cadeau au baptême de vos enfants, il vous a félicité lors du mariage de vos enfants. Il a convaincu Beia Diallo, Bourgmestre faisant fonction, et Milquet, Ministre de l’Intérieur de tolérer des manifestations, en principe interdites. Avez-vous remarqué qu’il y a eu peu d’arrestation judiciaire dans tout cela.

    Et le Congolais que vous êtes, vous l’appeler Monsieur en déniant son titre de vice-président du Parlement qui lui interdit de manifester à vos côtés sans que les belges qui ont choisis Kabila ne lui mettent le casse de magasins sur le dos.

    Mon frère, vous êtes un insensé, vous êtes un homme peu intelligent, vous n’avez aucune stratégie. Pour vous tous ceux qui crient à bas Kabila sont vos amis. Pauvre Lutonadio, avec vous Kabila a 100 ans de pouvoir. Il n’a que 40 ans.

    Vous avez manifesté, et maintenant, on fait quoi pour chasser Kabila, vous le stratège. Voici une proposition Lutonadio. Faisons comme les Lybiens, les Tunisiens, les Egyptiens. Vous, Lutonadio, nous allons vous propulser devant parce que vous êtes courageux et que vous n’êtes pas le nègre de service. Vous allez lancer un appel à la mobilisation générale, à la diaspora congolaise, de Suisse, d’Allemagne, de Belgique, de France, d’Italie, des Etats-Unis, du Canada, d’Angola et même d’Afrique du Sud et du Congo de se rassembler à la place du bastion à Matonge, non pas pour manifester ni casser, mais pour s’enroler massivement comme les Lybiens, les Egyptiens, les Tunisiens et les Syriens pour organiser des départs à Kinshasa, à Kananga, Lubumbashi, Mbandaka, Kivu, Kisangani pour que les membres de la diaspora puissent prendre la tête des revendications au Congo.

    Organiser les foules pour amener Kabila, poings et mains liés à Tshisekedi comme il l’a demandé car un homme de votre âge serait incivique s’il laissait un papy de 75 ans se battre tout seul devant les charts de Kabila pour que Tshisekedi obtienne sa libération.

    Fallait-il faire des leçons à l’unique élu d’origine congolaise qui croule déjà sous les demandes et qui fait la fierté de notre communauté sauf la vôtre.

    Ce petit mot vous réveillera, j’espère et sera peut-être un début à la libération du peuple congolais qui n’est pas soumis à l’esclavage de Kabila mais de la Communauté Internationale dont vous approuvez les règles et les codes en écrivant les bétises que vous avez écrites.

    Mushi Mayi

    • Mpoku Boketsu dit :

      cher mushi mayi,

      C’est bien de rappeler tous ce que ce cher Bertin a fait, mais il n’est pas question de parler de ce qu’a fait ce monsieur. En fait on ne lui demande juste de ne pas jouer le jeu de son parti qui est de connivence avec l’imposteur et donc contre la venue de la démocratie en rdc. Pourquoi le cdh n’a t il pas cherché quelqu’un d’autre pour s’adresser aux congolais? Pourquoi nous empêchent ils de manifester notre mécontentement? Monsieur Mampaka n’a pas à accepter de telles missions, voilà la réalité!!!!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories
Calendrier
décembre 2011
L M M J V S D
« Nov   Jan »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  
Archives

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 80 autres abonnés

Viadeo
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Roger Musandji et plus de 35 millions de professionnels
%d blogueurs aiment cette page :