RDC : Wikileaks, Plan de la Rwandophonie

OBJET: questions minières AU NORD KIVU ET … RWANDOPHONIE classifiés par: Ambassadeur William Garvelink juge pour des raisons de 1.4 (b) et (d) Résumé ——- . ¶ une (C) Nous avons rencontré le 8 mai avec un contact au MPC, la société minière sud-africaine qui détient la concession accordée GDRC-le Nord-Kivu la plus grande mine de cassitérite, situé à Bisie à Walikale. Il a confirmé que le contrôle sur le terrain à la mine est passé de la 85ème brigade des FARDC nouvellement intégrées aux commandants du CNDP.Maisons d’achat rwandophones achètent maintenant une part plus importante de la production, bien que des éléments clés de l’ancien réseau d’intérêts aussi rester en place.Le Président Kabila, en attendant, a assuré que le MPC CNDP nouvellement intégrés laisserait Bisie à la mi-Juin. Fin Résumé. Contrôle de la mine de Bisie ————————- ¶

2. (C) Nous avons rencontré le 8 mai avec un contact au MPC, l’Afrique du Sud entreprise qui détient la concession de la mine de Bisie cassitérite à
Walikale. Notre contact a confirmé que le colonel Sammy et 85ème brigade des FARDC ont quitté Bisie et la région environnante, laissant la mine dans les mains des forces du CNDP nouvellement intégrés.Colonels Manzi et Hassan seraient actuellement en charge (Note: Ils ont également contrôlé Bisie vertu de la Note du RCD Fin.).L’extraction artisanale continue à Bisie. La production se maintient à des niveaux pré-Janvier et continue de passer presque exclusivement par Goma via des avions légers. Cependant, notre contact, qui a suivi les agents de la cassitérite de la mine à l’exportation, a déclaré l’achat de maisons à Goma avec des liens étroits avec le Rwanda et le RCD anciennement achètent maintenant un plus grand pourcentage de la production. Notant que la semaine dernière un homme est venu à Bisie du Rwanda pour acheter l’équivalent d’une semaine de la sortie, notre contact spéculé que cela pourrait signaler la création de plus rwandaises participation directe à Bisie. ¶

3. (C) des FARDC le général Amisi a longtemps été impliqué dans l’opération Bisie. Sous le colonel Sammy, Amisi avait deux «agents» en permanence sur le mien. Ils ont quitté quand Sammy a fait, mais notre contact MPC a confirmé qu’ils sont maintenant de retour et que Amisi (un membre Tutsi et ancien clé du RCD) continue de recevoir une part des profits. Général Mayala et d’autres ont également été rétabli leurs positions dans l’opération. Réaction de Kabila —————– ¶

4. (c) les représentants des PPM ont rencontré le Président Kabila et le ministre et le ministre adjoint des mines à plusieurs reprises depuis Janvier. Au fil des ans, MPC aurait transmis plusieurs dossiers à Kabila travers interlocuteurs de haut niveau, en détaillant l’exploitation illégale des Bisie par les FARDC. Selon notre interlocuteur, M. Kabila, dans une récente réunion, a affirmé n’avoir jamais vu aucun des dossiers. Au contraire, les hauts fonctionnaires avaient en fait dit le président à plusieurs reprises que les PPM n’avait pas l’intention de l’industrie minière de la concession. Quand il a entendu le cas MPC de première main, Kabila était apparemment furieux que ses subordonnés avaient retenu les dossiers MPC de lui. Il a immédiatement appelé le sous-ministre des Mines, Victor Kasongo (Note:. Kasongo a sans doute exercé davantage d’influence au sein du ministère que la plupart des ministres pour lesquels il a travaillé fin de note), instruire Kasongo, en présence de représentants de MPC, pour s’assurer que les FARDC quitte la mine de Bisie sorte que MPC peut prendre le contrôle. Kabila a assuré que les forces MPC nouvellement intégrés du CNDP laisserait Bisie à la mi-Juin. Commentaire ——- ¶

5. (C) des informations Notre contact à propos colonels Manzi et Hassan et le rôle croissant de maisons d’achat rwandophones-lié est un rappel utile que, à bien des égards, beaucoup d’observateurs visualiser l’agenda rwandophones comme simplement un retour à l’époque de la RCD, quoique sous une forme plus subtile. S’agissant du rôle de Kabila dans la mine de Bisie, impression générale de notre contact a été que le président était aux prises avec des forces hostiles à lui dans les Kivus et au Rwanda, et a été lentement essayer de mettre les choses sous son contrôle, par exemple, le déplacement du nouveau intégrés du CNDP hors du Petit Nord. Cette KINSHASA 00000462 002 à 002 pourrait suggérer que Kabila a été forcé de reconnaître l’influence dans le Petit Nord vers le Rwanda et le CNDP sous la contrainte, et il est peut-être essaie maintenant de revenir en arrière, ou au moins mettre une date ferme sur la fin, quelques-unes des concessions il peut avoir fait.

Tagged with: , , , , , , , ,
Publié dans Afrique, Buzz, News, Politique, RDCongo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories
Calendrier
septembre 2011
L M M J V S D
« Août   Oct »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
2627282930  
Archives

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 80 autres abonnés

Viadeo
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Roger Musandji et plus de 35 millions de professionnels
%d blogueurs aiment cette page :