Téléphonie RDC: le code 243 fait l’objet d’une mafia

[Par BIENVENU MARIE BAKUMANYA]

L’identifiant de la RDC, le code 243 fait l’objet d’une maffia occasionnant une fuite d’importantes recettes dues au Trésor public.

La célébration du cinquante et unième anniversaire de l’accession de la RDC à la souveraineté laisse encore perplexe. Tout indique que l’exercice de cette souveraineté ne serait que virtuel. La gestion du code 243 en est la parfaite illustration. Une fraude à grande échelle impliquant plusieurs opérateurs et personnalités se vit au quotidien. Personne ne s’en émeut d’ailleurs !

Le code 243, l’identifiant de la RDC dans le domaine de la télécommunication fait l’objet d’une fraude massive savamment organisée par des détenteurs de sim-box. La maitrise de nouvelles technologies de l’information et de la communication n’étant pas la préoccupation prioritaire de l’opérateur public et du gouvernement, les individus occupent ce vide et se font de l’argent au détriment du Trésor public. Le manque à gagner est important.

Suivant les statistiques officielles, il est démontré que les opérateurs de la téléphonie cellulaire déclarent 80 millions de minutes d’appels internationaux. De la quotité qui revient au Trésor public, elle s’élève à 5 cents par minute, soit 4 millions Usd versés au Trésor public par ces opérateurs. Les experts intéressés à la question sont catégoriques : «Les appels internationaux varient entre 150 et 200 millions de minutes par mois».

Les mêmes experts, sous le couvert de l’anonymat, démontrent que les 80 millions de minutes déclarés ne représentent rien, face à la masse immergée des recettes dilapidées par la fraude. Alors que le Trésor public se contente des minables 4 millions Usd, des fraudeurs se tapent la part du lion avec 6 millions Usd. L’Etat et ses représentants ne se soucient guère de récupérer cette manne.

Les appels internationaux continuent à être pris en charge par les opérateurs locaux comme appels intérieurs, échappant ainsi à la taxation suivant la législation en la matière. L’ARPTC serait-elle directement impliquée dans la fraude ? Difficile à l’affirmer ou à l’infirmer.

Le secteur de la téléphonie cellulaire a soutenu confortablement la croissance en RDC. Pour le professeur Kabeya Tshikuku : «le niveau de croissance, actuellement enregistré, est faussement attribué au secteur des mines. C’est la communication qui est à la base d’un plus grand soutien à la croissance, avec la réduction des distances».

Dans le budget national, la part du secteur des PTT vient juste après les Mines. Le taux de pénétration qui est de 10 millions d’utilisateurs en RDC, il est prévisible que dans les tout prochains jours, un boom est encore possible. Des recettes additionnelles peuvent provenir de ce secteur dont le dynamisme n’est plus à démontrer. La libération du secteur aura ainsi été une bonne chose pour l’économie congolaise.

La fibre optique qui pourrait constituer la voie de salut et de réappropriation de la souveraineté en cette matière connaît encore des difficultés. Ceux qui devraient concourir à sa mise en service dans le meilleur délai s’activent à ralentir la marche, sans se soucier du préjudice causé aux utilisateurs. Des facturations fantaisistes, gonflées sans commune mesure, l’attribution des marchés à des opérateurs douteux, pire de gré à gré … constituent autant d’handicaps sur la voie de la mise en service de la fibre optique.

Et pourtant, en cette célébration du 51ème anniversaire de l’indépendance du pays, la gestion du code 243 est un signe encourageant de reprise de la souveraineté économique toujours recherchée pour le développement du pays. L’annulation de la dette, après l’atteinte du point d’achèvements, ne se traduit pas en une création automatique des richesses. A travers la reprise effective du contrôle du code 243, il y a lieu d’espérer un apport supplémentaire de près de 72 millions USD par année budgétaire. Les fraudeurs, facilement identifiables, se les partagent et se la coulent douce alors que le Trésor public crie régulièrement famine à cause de la disette !

[Par BIENVENU MARIE BAKUMANYA]

Tagged with: , , , , , , ,
Publié dans News, RDCongo

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories
Calendrier
août 2011
L M M J V S D
« Juil   Sep »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  
Archives

Entrer votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par courriel.

Rejoignez 80 autres abonnés

Viadeo
Rejoignez Viadeo, le réseau social professionnel choisi par Roger Musandji et plus de 35 millions de professionnels
%d blogueurs aiment cette page :